©2019 - 2PC Isolation.

PARTICULIERS

ISOLATION DES SOLS

La forte résistance mécanique de la mousse polyuréthane projetée permet l’application directe de la chape liquide, après la pose du plancher chauffant, et ce, dès le lendemain. Le gain de temps dans le déroulement du chantier est considérable, n’ayant pas les temps de séchage de la dalle de ravoirage comme contrainte. 
En rénovation, la chape de mousse polyuréthane projetée permet de récupérer les différences de niveaux des vieux planchers bois, d’en accroître leur stabilité et leur isolation acoustique, tout en leur donnant une isolation thermique parfaite, étanche à l’air. Dans certains cas où le poids d’une chape peut devenir une contrainte, l’application d’une chape de mousse polyuréthane projetée est dix fois plus légère qu’une dalle mince.

ISOLATION DES MURS

Les ponts thermiques présents dans les murs peuvent générer jusqu’à 25% des déperditions totales de l’habitation ; les affaissements, les jointements approximatifs ou défectueux, la géométrie et les angles de l’habitat, la présence des gaines techniques ou fourreaux électriques, ne permettent pas aux isolants traditionnels de créer une monocouche isolante continue, totalement  étanche à l’air, à l’inverse la mousse polyuréthane projetée. La parfaite adhérence sur tout support de la mousse polyuréthane projetée, sa propension à combler tous les recoins ou interstices, supprime la totalité des ponts thermiques dans les murs et garantit ainsi, en été comme en hiver, tout le confort et le bien-être recherché par les occupants.
En rénovation, l’isolation des murs par projection de mousse polyuréthane permet de rattraper toutes les irrégularités des murs (pierres, pisé…), redonne leur solidité aux murs, et les rend prêts à recevoir leur finition (Placoplatre, habillage bois, décoration PVC…). C’est un gain de temps important dans l’avancement d’un chantier.

ISOLATION DE COMBLES

Les isolants classiques comme les laines ou les celluloses, insérés ou soufflés entre les chevrons, se déplaçant au gré du vent dans vos combles, ne sont jamais reliés entre eux de façon étanche, nécessitent de nombreux joints ou raccords et ne remplissent pas les recoins ou petits interstices. Ils laissent ainsi apparaître des ponts thermiques importants, n’arrêtent pas le froid l’hiver et laisse passer le chaud l’été, générateurs de consommation d’énergie. 
En rénovation, après retrait ou confinement de l’ancien isolant, les pieuvres électriques et boitiers de dérivations seront relevées avant la projection et resteront accessibles.
Grâce à la projection de mousse polyuréthane, son application en continu forme une monocouche uniforme, parfaitement étanche, qui remplit  les moindres petits recoins. Quel que soit le support (bois, brique, placoplatre,  béton, agglos…), l’excellente adhérence de la mousse polyuréthane va permettre d’en épouser toutes les formes et irrégularités éventuelles, en se solidifiant quasi-instantanément. 
Cette monocouche stable et très rigide, sans surcharger le support, (densité < 40 Kg/mᶾ) élimine tous les ponts thermiques et ne nécessite pas de pare vapeur. Elle permettra de conserver une très agréable chaleur douce l’hiver et préservera votre habitation des chaleurs insupportables de l’été.

ISOLATION DES SOUS-SOLS

Les ponts thermiques générés par les dalles non isolées des sous-sols sont responsables d’environ 7 à 12% des déperditions de l’habitation et génèrent toutes les sensations d’inconfort ou de froid aux pieds. Afin de restituer à la dalle de votre habitation une isolation uniforme, confortable, étanche à l’air et performante en supprimant tous les ponts thermiques, 2PC ISOLATION conseille l’application d’une couche de mousse polyuréthane projetée d’au minimum de 6 cm d’épaisseur, au plafond mais également sur les murs de votre sous-sol.

 C’est un passage incontournable si vous souhaitez rendre votre habitation moins énergivore, tout en protégeant efficacement du froid les conduites d’eau et autres matériels ou appareils présents dans le sous-sol. 

ISOLATION DE GARAGE

Trop souvent négligée, l’isolation des garages a pourtant la plus grande importance ; en effet, une bonne isolation par projection de mousse polyuréthane sur les murs et au plafond de votre garage va créer une zone tampon, véritable écran contre le froid lorsque le garage est attenant à l’habitation. Cette isolation va également protéger du gel les conduites d’eau, très souvent prises en glace et responsables d’importants dégâts par grands froids.

 En outre, vous apprécierez pleinement le confort d’entrer dans votre voiture et non dans un frigidaire lorsque vous partez travailler le matin ! 

ISOLATION DES VIDES SANITAIRES ET CAVES

Les exigences de la RT 2012 nous obligent à travailler efficacement sur le traitement des ponts thermiques du vide-sanitaire et de la cave. Généralement, les dalles des vides-sanitaires ou des caves ne comportent aucune isolation et génèrent d’importants apports de froid l’hiver. 
L’application d’une fine couche de mousse polyuréthane (2PC ISOLATION vous préconise 6 cm au minimum) rendra la dalle en vide-sanitaire ou de la cave étanche à l’air et lui offrira une résistance thermique qui augmentera votre confort (moins de sensations d’avoir les pieds froids) et diminuera vos consommations énergétiques. Les conduites d’eau usées et les différents raccordements hydrauliques ou électriques resteront toujours accessibles pour la maintenance.
Cette isolation stable et durable vous garantit une parfaite isolation de votre dalle dans le temps.

ISOLATION DE MURS CREUX

La technique d’isolation par injection de mousse polyuréthane dans les murs creux est la solution la plus efficace, grâce à son excellent coefficient de conductibilité thermique, et présente ainsi de nombreux avantages :

  •  Injection très rapide et comblement de tous les recoins et interstices du mur creux

  • Formation d’une couche isolante compacte, sans aucun joint

  • Aucun affaissement de l’isolant dans le temps, contrairement à d’autres isolants traditionnels

  • Rupture de tous les ponts thermiques

  • Isolant phonique

  • Gain de surface habitable par rapport à une isolation rapportée par-dessus le mur creux

  • Aucun danger pour la santé des occupants